Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 20:35
Championnats de France de trail long

Rien que ce titre ca met la pression... enfin aux autres :o)

Cette course c'est pour mon club, le CABB (Club Athletisme du Bassin Bellegardien) que je la fais et surtout pour le classement équipe.

Le déplacement se fait avec le club et je n'ai donc pas ma famille comme d'habitude, ça reste un déplacement très convivial.

Le parcours est en 8 avec un retour sur Buis après 23kms, une bonne montée puis quelques bosses pour terminer avec un finish roulant.

Dans le sas du départ malgré l'absence de quelques coureurs, le plateau est relevé et les deux ultra favoris sont là. Le départ est donné lorsqu'il fait encore nuit et c'est donc à la frontale que nous commencons cette course. Je m'attendais à un départ rapide et en fait c'est plutôt tranquille au début mais dès les premières bosses le peloton s'étire et les favoris prennent le large. Pour ma part je ne veux pas m'enflammer et prèfère garder un rythme d'économie. Je suis un peu surpris de me retrouver avec Nico Martin qui a un objectif précis c'est la qualification en équipe. Le terrain est vallonné et alterne des singles et quelques pistes. Après le premier ravito je suis toujours avec Nico et il y a aussi Fabien Chartoire qui me dit que je suis parti vite pas comme d'habitude. J'ai pas l'impression et je lui réponds que c'est que le début de course. Dans la descente de la première boucle je suis avec Aurelien Dunand Pallaz qui est bon descendeur et champion de France espoir en titre, il semble bien. Nico assure dans la descente a cause d'une cheville fragile. Au bas de la descente je reviens sur Manu Gault et on annonce la tête de course à 2 min !!

Deuxième surprise je pensais déjà me prendre au moins 5 à 10 minutes sur cette boucle car au final je pense prendre 30min, comme sur la 6000D...

Au deuxième ravito gros coup de stress, personne pour changer mon sac, j'avais demandé au club de m'échanger le sac à cet endroit. Après quelques secondes qui semblent interminables, je me décide pour repartir avec mes deux gels restants... pour 38kms. Finalement le président du club, Didier Traoré arrive en courant pour me donner le sac. Soulagé je repars sur la "grande montée", à partir de là je fais l'effort et essaye de garder un bon rythme. Je vais lacher le petit groupe ou je me trouvais et ne reverrai pas Aurelien, ni Manu. Dans cette montée je reviens sur Martin Reyt, puis je vois deux autres coureurs devant mais aussi j'entends un coureur derrière, c'est Nico qui revient. Il m'encourage me dit que je peux faire une belle course et je reste pas trop loin de lui. On double Yann Curien, puis on fait un bout de chemin avec Arnaud Perrignon. Nico est plus rapide en montée mais je recolle sur les descentes. Au troisième ravito, je ne m'arrete pas alors que Nico fait le plein. Il y a encore des coureurs pas trop loin, ca motive. On annonce la tête de course à 2 minutes toujours !!! ouah, plus de mi-course et seulement deux minutes... Est ce un jour avec des jambes de feu ?

Euphorie assez courte car dans la montée suivant a flanc d'une petite falaise, les crampes sont lancinantes sans se déclarer vraiment mais je dois faire un peu attention. Nico me passe mais je reviens quand même sur un coureur. Après une petite brêche on se retrouve au dessus de la falaise. On m'annonce que Julien Racon est juste devant et en difficulté !! Je marche sur cette partie mais être si proche d'un coureur qui me met habituellement des valises ca motive. Dans la descente suivante assez technique, Julien est là il marche... Je lui demande si tout va bien, il me dit oui pas de problème à part plus de jus !! ouf c'est pas une blessure. Nico est un peu devant et a recollé un autre coureur. Le parcours n'est pas déplaisant même s'il y a des portiion roulantes il y a aussi des portions plus techniques avec des cailloux qui demandent un peu d'attention. Dans la montée sur le dernier ravito, je suis toujours proche de Nico, on double Manu David (?). Au ravito on m'annonce 4 toujours à 2min. Bon la j'ai pas d'assistance, mais plus d'eau alors je dois m'arreter pour prendre une bouteille, il y a que des petites et ne voulant pas être décroché j'en transfert qu'une dans mon camel. Il fait bien chaud maintenant. Nico a pris un peu d'air mais je vois la tête de course !! Sebastien Spheler trottine dans cette montée alors que Sylvain Court alterne marche et course. Moi je marche principalement étant pas au mieux. Heureusement j'ai mes gels GO2 et je fais un petit plaisir avec un gel caramel beurre salé qui sont au top !

Sur la crête finale on a un peu plus d'air et j'esaye de prendre un peu de vitesse, je vois parfois Nico même si je reviens un peu je n'arrive pas à faire la liaison. Un coureur est pas très loin derrière alors je m'efforce de garder cette medaille en chocolat qui pour un gourmand comme moi, me satisfait. Sur une piste, je vois Nico à une 30 aine de secondes mais surtout il rattrappe un autre coureur en Blanc qui n'est autre que Sebastien !!

Je continue et peu après je double a mon tour Sebastien Spheler en grande difficulté, je l'encourage un peu, lui lache un "Aller Maitre", le petit surnom que je lui ai donné suite a sa suprematie dans la trail français depuis un an...

Boosté, je me retrouve sur le podium et ne veux surtout pas le lacher, les jambes sont maintenant bien tendues mais je m'efforce de tenir, Je croise Serge Jaulin qui fait des images et lui demande la distance jusqu'à l'arrivée : coup de massue il me dit 9kms !!

Ce sera un petit peu moins finalement, heureusement. Sur la partie roulante finale, j'ai un peu l'impression d'etre scotché, je n'arrive pas a accélérer je me retourne car je pense me faire reprendre mais personne, c'est mort pour faire mieux mais ca sent bon pour le podium.

Enfin cette ligne d'arrivée qui marque la fin d'une course pleine de suspense et de rebondissements. Une troisième place qui sort d'un autre monde, même si après coup on se dit qu'à 32 secondes, il y a une place en équipe. Je n'étais pas venu pour ça et je ne cours pas après ça mais celà aurait été une fierté même si plein d'autres coureurs français ont plus de talent.

Coté club, on echoue à 3 minutes et nous devons nous contenter du titre de Vice champion de France mais le club a été largement représenté et récompensé avec le titre de championne de France de Caroline Chaverot, le titre en équipe sur le court, le titre de Champion de France V2 de Denis Hayetine, le titre de vice champion de France V1 sur le court...etc.

Championnats de France de trail long
Championnats de France de trail long

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo
commenter cet article

commentaires

plombier paris 20 26/01/2015 19:34

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement