Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 23:15

Articles2012 0999Hoka highland Fling, son nom indique comment j'ai découvert cette course... Hoka partenaire de la course m'a proposé de faire le déplacement et j'ai accepté. Emma Rocca représentera Hoka chez les filles. En regardant d'un peu plus près la course et plus l'échéance arrivait, moins je me disais que la course était faite pour moi. 53 miles soit un peu plus de 85 km mais avec seulement 1800m+, ca doit courir pas mal.... Je ferai de mon mieux et je vais essayer de profiter un peu de la découverte de ce pays.

 

ecosse (12)Céline n'a pas pu faire le déplacement avec moi, c'est donc avec Guillaume Diart, manager marketing chez Hoka (participant aussi à la course en relais) que je pars de Genève direction Glasgow via Amsterdam. Nous arrivons le soir à 19h sur le site du départ un peu au nord de Glasgow. C'est le point de départ d'une marche de grande randonnée connue : la " West Highland way". La course emprunte ce chemin et en fait un peu plus de la moitié. Un repas convivial ou je fais la connaissance d'Emma, mais aussi de personnes travaillant pour Hoka. Après une bonne nuit de sommeil, nous nous rendons sur le départ, Emma est déjà partie deux heures avant. Il y a des vagues de départ : 6h pour les femmes, VH2 et VH3, 7 h pour les VH1, 8h pour les SH et 9h pour les relais.

Une puce au bras, sans dossard et sans ligne de départ matérialisée, nous prennons le départ. La course n'est pas balisée il faut suivre les indications "West Highland Way"et il semble pas forcément évident de se répérer sur le début d'après les infos que j'ai pu avoir....

Rapidement un homme prend les devant, je décide de lui emboiter le pas, il semble connaitre la course car il n'hésite pas aux intersections. En peu de kilomètres, on ne verra plus personne derrière nous  et je vais discuter un peu avec Terry Conway qui a déjà courru l'année dernière. Il y a beaucoup de barrières à ouvrir et fermer ca coupe un peu le rythme mais ce rythme justement est trop élévé pour le début de la course, je le sais, j'en touche un mot à Terry qui me dit qu'il en profite lorsque c'est plat, qu'ensuite cecosse (18)a monte donc c'est moins rapide... Nous traversons de grands champs bien verdoyant, il fait frais mais c'est le grand ciel bleu ! qui dit qu'il fait toujours mauvais en Ecosse. Il y a quand même du pleuvoir pas mal avant car il y a beaucoup de boue et de flaques d'eau, et il y a aussi un peu de neige fraiche sur les collines. Après un peu plus de 1h20 de course nous arrivons au premier point d'eau après 12.6 miles soit un peu plus de 20km. Je vois que c'est trop rapide mais je continue avec Terry. Dans les descentes, je vois que Terry n'est pas très à l'aise. Au sommet d'une petite colline d'environ 300m, nous avons un super point de vue sur le lac que nous allons longer, il semble un peu interminable.... Lors de la descente, je prends un peu les devant et rapidement je ne vois plus Terry, je ne le reverrai qu'à la fin de la course.

En bas je fais le plein d'eau et j'attends un peu des coureurs pour m'indiquer le chemin car rien n'est indiqué. Je n'ai pas peur de me perdre car je suis attentif mais surtout il y a beaucoup de coureurs qui sont partis plus tôt donc c'est plus facile pour faire le bon choix. Le chemin est un peu plus sinueux avec des passages un peu plus techniques mais ca reste très roulant et j'ai un peu mal au dos. J'arrive à un peu ecosse (3)plus de mi course 27.2 miles soit presque 44kms après 3h21de course. Je commence a saturer un peu de courir et les douleurs dans le dos me démotive un peu. Je suis maintenant sur une grande piste et je n'arrive pas a relancer, je suis un peu scotché, je prends mon mal en patience, puis on arrive sur un chemin beaucoup plus étroit , technique et sinueux, j'essaye de courir encore mais je pense que c'est a nouveau une erreur, j'aurais du temporiser sur cette partie et récupérer en marchant plus. C'est un chemin qui est plus sympa et qui "occupe", petit a petit mon mal de dos disparait par contre j'ai de plus en plus mal aux jambes. Nous sommes toujours le long de ce lac et en effet il est sans fin ! Peu avant le dernier Check Point Bradleay Scott me dépasse, je ne peux le suivre et me résigne a rester dans mon petit rythme même si je reste à vu sur ce chemin sinueux. Au ravito je fais le plein d'eau, je vois Bradley qui part un peu avant moi mais c'est a nouveau des grandes pistes et je n'avance plus je reviens à hauteur d'une féminine que je double en trottinant mais peu de temps après sur une portion plate elle me repasse.... un petit moment on va jouer au chat et a la souris. Les jambes donc bien dures maintenant, un autre coureur me double a une vitesse impressionante, il me dit qu'il est en relais. Sur la fin de la course sur un chemin un peu plus vallonné, je vais reprendre un peu de moral et accélérer un peu surtout dans les descentes. Deux joureurs de cornemuses sont peu avant l'arrivée pour nous accueillir et enfin c'est la ligne d'arrivée ecosse (3)que je franchis en 7h33. Les jambes bien dures, je suis content de passer cette ligne en deuxième position à 10min de Bradley, forcément un peu de déception car j'ai pas bien géré la course mais satisfait d'avoir couru quand même, d'avoir vue une petite partie de l'Ecosse a travers ce chemin. Emma Rocca remporte brillament cette edition en 8h23 donc l'honneur est sauf pour Hoka au moins une victoire

Après une bonne douche bien chaude et un petit massage, c'est la remise des prix sommaires car la plupart des personnes sur le podium sont déjà parties. Gros burger au Fish and Chips du coin puis une petite bière et une petite danse locale viennent conclure cette journée.

Dimanche après une nuit difficile les jambes bien endolories, j'essaye une petite récup en grimpant la colline d'en face à la montée ca va pas mal mais la descente est un enfer !! J'ai pu profiter de la vue sympa sur les petites montagnes enneigées sous encore une fois un soleil radieux. L'avion et les transferts sont moins marrants, je rentre à 22h30 à la maison pour retrouver ma famille, un we qui aurait été mieux en famille mais c'est bien quand même, mais pas reposant du tout !

 

ecosse (10)

EcosseG (3)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo - dans Trail
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 21/06/2012 04:09

Blog(fermaton.over-blog.com).No.25- THÉORÈME VACANCES. - Du bon temps ?

Max 09/05/2012 14:59

Ca doit être vraiment très sympa de courir hors de nos frontières: même si c'est moins exotique qu'Hong Kong: l'organisation, les concurrents, l'ambiance, le terrain, permettent de voir "autres
choses": ça dépayse.
Encore Bravo pour cette belle seconde place.
2 podiums en 2 courses: c'est plutôt beau!

Ludo 23/05/2012 11:38



Oui c'est vrai que c'est sympa les courses voyage, ca demande un peu plus de temps... Cette fois c'était sans la famille donc un peu moins cool même si les gens que j'ai rencoutré là bas sont
bien cool.