Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 22:46

 

La 6000D est une course dont j'ai toujours entendu parler mais que je n'avais jamais courue. Cette année, il me fallait une course du TTN pour pouvoir participer au championnat de france fin Septembre... ces championnats tiennent a coeur à mon club alors on va essayer les chemins de la drome!!

Faverges n'étant placé pour moi au bon moment et ne voulant pas faire cette course en dilletante, il me restait la 6000D. Vu les courses récentes je voulais la faire pas à bloc... mais une fois le dossard sur le maillot, je ne sais pas faire autrement que de mon mieux .

Déplacement en famille pour le we avec comme objectif d'en profiter... On arrive le vendredi soir sous des trombes d'eau et c'est un peu plus light mais bien humide le samedi matin. J'ai fait le choix des Rappa Nui avec semelle vibram, ce qui s'averera un bon choix.

Sur la ligne je retrouve plein de coureurs, j'arrive au dernier moment comme d'hab et le speaker annonce qu'on ne montera pas au glacier. Je ne fais pas plus attention que ça et je me dis une heure de moins environ...

Départ rapide sans plus, on fait une longue piste, je salue le maitre actuel du trail français qui part prudement, le temps est bien pour courir. Dans cette montée longue qui se court beaucoup pour atteindre la piste de bob, je me sens pas mal et je suis au environ de la 10ème place, pas trop mal. On remonte la piste donc une ambiance trés spéciale, beaucoup de monde à la sortie.

Peu après on attaque un single qui débouche sur une piste de ski et au bout d'un moment plus de rubalise, je vois yoann stuck, Hervé Giraud sauveur, Stephane Ricard qui redescendent, Marc Maroud est juste derrière et nous dit qu'en principe le chemin n'est pas par là, alors on le suit, on prend un single qui descend assez raide et on tombe finalement sur une piste puis on retrouve les rubalises... dans ce regroupement on est finalement dans le groupe pour la 3ème place. Bonne opération je me dis surtout que je peux suivre le rythme sans soucis, mais au bout d'un moment on voit plein de coureurs qui débouchent sur notre gauche, c'est la douche froide, ils ont continué la piste ou il n'y avait plus de rubalise et ca fait un sacré raccourci sans parler de la redescente que l'on a faite !!!

On doit être vers la 30ème place maintenant, sous le coup de l'énervement probablement, je force l'allure pour remonter tout un groupe de coureurs, je redouble des personnes que j'avais doublées en tout début de course... finalement au ravito du 20ème je suis 6 et toujours un peu énervé. je continue ce chemin toujours aussi roulant j'arrive en vue de Thomas saint Giron qui a pris la "7me place et je remonte petit a petit. Un peu en dessous du sommet, je me fais déposer par Stéphane Ricard qui a une grosse vitesse différentielle !! A la bascule, puisque l'on ne monte pas au Glacier, je laisse aller un peu, je double Thomas, reviens sur Stéphane qui me parle de ses douleurs au releveur en descente. Au ravito, je passe stéphane et me retrouve donc 3. La descente ici est pas mal : un peu de single qui change des grosses pistes 4*4. puis s'en suit une longue piste a flanc de montagne ou j'essaye de garder de la vitesse, sur le  profil il reste un col de 300m à faire. J'attaque serein, j'alterne marche et course. Au bout de 300m, pas de col en vu; au bout de 500M, je commence a avoir un mollet douloureux, Thomas revient sur moi, me dit courage et continue, je ne peux le suivre, outre le mollet, c'est toutes les jambes qui ne répondent plus. Au col j'ai plus de 600m+ au lieu des 300, j'aurai peut être du écouter le briefing...

Au sommet plus que la descente je me dis que ca va le faire, je vois un panneau 21kms !! le parcours n'est peut être pas raccourci !! Le début de la descente est un calvaire, mon mollet est tres douloureux, une contracture je pense. Avant Belle plagne, Alex Hayetine me rattrappe et me dit qu'on reste ensemble, de le suivre de finir pour le CABB, je fais un petit effort mais ne peux pas le suivre. Bellecote, je retrouve Céline et les filles pour un ravito express, encore 18kms... Alex me rattrappe de nouveau, mais sur les relances plus rien, je n'avance plus. La fin est interminable même si dans les descentes un peu raides j'arrive à gérer la douleur et prendre de la vitesse, sur les relances je suis a l'agonie.

Peu après le dernier ravito, je me fais doubler par Yohann Stuck puis Arnaud Perrignon,un peu   plus tard un frère Duhamail (?), bon je donne mes dernières forces pour rester dans le top 10. Après quelques kms de piste cyclable enfin la délivrance ! je termine 8ème à plus de 40 min de Spheler. La fin était vraiment interminable.

 

Voilà un peu décu c'est clair, je n'ai pas gérer la course correctement mais je pensaisqu'elle était plus courte, mais aussi que  ce serait moins roulant. C'est vraiment une course pour coureur !!!

 

Le plsu décevant a été le temps du we qui ne nous a pqs permi d'en profiter pleinement en famille mais tant pis, on essayera de remettre cela une autre fois, avec le glacier et cette fois je sais que la fin il faut courir  et en avoir sous le pied... 

La 6000D : une première pour moi.
La 6000D : une première pour moi.
La 6000D : une première pour moi.
La 6000D : une première pour moi.
La 6000D : une première pour moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo
commenter cet article

commentaires