Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 22:30

Nivolet 

Nivolet (2)Déplacement en famille sur cette course avec mon beau frère qui sera au départ également. Peu échauffé et ne sachant pas trop ce qu'était mon état de forme après l'Ecosse, je pars à mon rythme qui est plutôt tranquille, j'allonge uniquement dans les descentes. Les premiers sont déjà bien loin. Dès le début de la montée, je marche et laisse passer quelques coureurs le

temps de prendre mon rythme. Je connais assez bien le parcours et je sais qu'il me faut en garder un peu car pour moi la traversée de plateau est longue et penible ainsi que la fin qui demande une grosse relance. Doucement je vais remonter un peu passant Christophe Leseaux, Frank Gorry, un des deux japonais et d'autres coureurs. Nous voilà déjà à Pragondran où on m'annonce à 3 min de la tête, ca va il y a pire !! Je passe au ravito sans m'arrêter, Céline et Léa sont là mais je pense avoir assez pour tenir jusqu'à mi course. Dans la montée suivante, je reviens sur Alex Daum avec qui je fais un bout de chemin, puis c'est une petite descente que je fais à allure modérée en attendant la montée suivante sur la croix de Nivolet. Il fait bon, le soleil est de la partie mais le terrain est un peu humide. C'est quand même un temps idéal pour courir. Nivolet (4)

Je gére encore un peu la montée en alternant course et marche, on m'annonce la tête à 6-7 minutes maintenant ! là ca commence à faire pas mal ! Je garde le même rythme espérant que ca payera dans les relances... A ma grande surprise je reviens sur 3 coureurs, 2 sont un peu à la peine et le 3 ème Fabien Chartoire attend les parties plus roulantes. A la croix, je croise François Dahene, qui me dit que Fabien Antolinos et Sylvain court sont juste devant, là encore je suis surpris, je les pensais dans le groupe de tête mais c'est a priori Le Japonais Sota Ogawa, Nicolas Pianet et Christophe Assailly qui sont en tête. Peu de temps après, nous avons effectvement en ligne de mire deux coureurs. Au sommet du Sire, beaucoup de monde, notamment Christophe Aubonnet, Fred Bousseau... qui nous indiquent les écarts. Dans la descente un peu enneigée, je décroche légèrement Fabien. Au ravito je retrouve Céline, et Léa me donne mon sac, je repars quelques mètres derrière Fabien et Sylvain mais je ne parviendrai pas à recoller, Fabien me Nivolet (3)passe facilement sur le plateau.  Sur les pistes de ski de fond, nous trouvons des parties enneigées mais portantes donc pas de souci majeure. Au détour d'un arbre, je tombe sur les Fabien et Sylvain, c'est a ce moment là que nous doublons Christophe qui marche ! Ce groupe est donc celui de la 3ème place. Malheureusement ils vont rapidement s'éloigner sans que je parvienne à rester au contact. J'aurais du faire l'effort à ce moment pour rester avec eux.... je me retrouve donc seul. Au Belvédère du Revard, je dois avoir une minute de retard mais malgrè mon etat de forme correct je ne parviens pas à recoller, pourtant j'ai un peu accéléré mais je pense que eux aussi ! Dans la descente, je laisse dérouler mais sans vraiment me lacher, je me souviens des deux dernières éditions ou j'ai fini à l'agonie et en plus le terrain est plus glissant alors je ne prends pas de risque. Nivolet (5)

Au bas de la descente, on me dit que le groupe est juste devant mais je ne l'aurai jamais en point de mire. Les jambes repondent pas trop mal, je dois marcher un peu dans les montées mais j'ai beaucoup plus de vitesse que les dernières années, à 4 kms de l'arrivée je continue à accélerer et je suis assez satisfait de ma fin de course, parvenant même à courir la dernière bosse ce qui je crois ne m'est jamais arrivé ! Je termine 6ème en 4h39, C'est finalement Fabien Antolinos qui s'impose en 4h30 30" devant le Japonais, puis Sylvain court prend la 3 ème place. Nicolas Pianet termine 5 ème devant Fabien Chartoire.

J'apprends qu'en bas de la descente j'avais 2 min de retard sur Fabien Antolinos il me met donc 7 min sur les 10 derniers kms. moi qui était assez satisfait de cette fin de course c'est le coup de Bambou

Thomas Saint Giron termine fort pour prendre la 7 ème place devant Franck Gorry. Chez les féminines Céline Lafaye ne laisse aucune chance à ses adversaires en s'imposant facilement. Mon Beauf quand a lui n'a toujours pas réglé Nivolet (6)ses problèmes de crampes et termine au mental.

 

Je reste quand même assez satisfait de la course, je pense être à mon niveau, il est évident que j'ai de grosses lacunes dans les relances. Nous avons été chanceux pour le temps , ce qui ne sera pas le cas de tous les coureurs, car un gros orage s'abbat sur la course et nous voyons arriver des coureurs détrempés !!

 

Prochaine course prévue : le km vertical du mole en découverte avant la Maxi race le we de pentecote.

 

Merci à Christophe Aubonnet pour les photos, ainsi que Céline et mon beauf N°2 :o)

 

Nivolet (8)

Nivolet (7)

nivol.JPGNivolet (1)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo - dans Trail
commenter cet article

commentaires

Yann 03/06/2012 20:31

Merci Ludo pour ton résumé de l'avant de la course.
Moi, je finis mon premier trail de plus de 30km en un peu moins de 9h; et oui, le temps a bien changé pour nous pour les 10 derniers km...
Continue de nous faire rêver ! Mais ça, je te l'avais déjà dit à ton arrivée de Faverges il y a 2 ans.
PS: Et je l'ai dit pas plus tard qu'hier à Kilian au trail du Gypaete.
Vous êtes des exemples pour nous, merci.

Ludo 15/06/2012 15:10



salut, oui c'est vrai que lorsque l'on était à l'abris on pensait aux autres coureurs sous l'orage, ca a du être une fin de course bien délicate !!


Bonne continuation,


Ludo



Max 15/05/2012 08:26

Ça c'est une course à rebondissement!!!!!
Bravo.

Ludo 23/05/2012 11:39



ouais, le rebond ne m'était pas trop favorable mais je m'estime palcé à mon niveau.