Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 23:14

GR73blancpng.pngDixième édition du grand raid 73, j'ai participé 3 fois mais cela fait un moment que je ne suis pas retourné sur cette course alors je ne pouvais pas manquer cet anniversaire, comme j'essayerai de ne pas louper celui de la TGV.

 

Cela faisait longtemps que j'avais eu cette invitation, accepté oralement mais je confirme vraiment juste avant mon départ pour le Ladakh (oui quand j'ai le temps je ferai un petit article... en 2014 ).

 

Les conditions ce jour là ne sont pas mieux que dans le reste de la France, et dès le départ on sait que les deux principaux sommets ont été partiellement amputés mais nous étions loin d'imaginer la suite.

 

5h du mat, je suis levé depuis plus de 2h déjà et Martine Volay donne le départ. Nous partons aux lueurs de frontales sous une petite pluie. Après une petite ballade dans les vignes, j'ai chaud et je pose la goretex. Mais il ne faut pas s'arrêter ! Le petit groupe de tête a déjà bien de l'avance. Je redouble Patrice Paquier avec qui on échange quelques mots puis je continue pour rejoindre la tête. Guillaume Badre et Jean-Hugo Horaeau mènent une bonne allure. Il neige maintenant mais cela ne sera blanchi qu'à l'approche des crêtes. Je décide de remettre le coupe vent et cette fois je ne le quitterai plus. Là encore je mets beaucoup de temps pour recoller.

 

Dans la descente sur la Thuile, nous sommes un groupe de 5 coureurs avec Sylvain Arnaud et un autre coureur dont je n'ai plus le nom. Le terrain est bien glissant, bien boueux et les parties en herbes sont légèrement couvertes de neige ce qui les rend aussi délicates. Au ravito, vu le temps je n'ai pratiquement rien bu et je repars un peu en avance seul. Je suis rejoins par le petit groupe peu après. Sur la portion de plat abordant la grande difficulté de la journée, je décide de tester un peu le groupe et force la cadence. Personne ne tentera de s'accrocher. Au début de la montée, j'aperçois Guillaume, puis plus rien. Je ne fais pas une super montée, mais je pense aux organisateurs et surtout aux autres coureurs qui vont passer dans ces passages délicats et qui peuvent être même dangereux. Plus on monte, plus il y a de la neige, et au pic de la Sauge on a 15 cm au sommet !! Je discute quelques secondes avec les contrôleurs en mangeant une pâte d'amande et je suis rejoins par Sylvain Arnaud. On continue ensemble. Jusqu'à maintenant il ne faisait pas froid mais on attaque la petit galoppe et là on a du vent d'ouest et de la neige qui durcissent la course. Je dois m'arrêter car en mitaine, j'ai les doigts gelés ! Heureusement, prévoyant, j'avais pris mes gants de ski alp que je vais mettre au moins 2-3 minutes a enfiler avec mes mains tremblantes ! Sylvain semble aussi avoir les mains gelées lorsque je le rattrape. On progresse ensemble dans maintenant 20cm de neige et on trouve ce passage interminable.

 

On arrive enfin près de bénévoles qui marquent le début de la descente. Sylvain s'arrête auprès d'un bénévole qui a un thermos alors que j'attaque la descente. Je croise un peu plus bas un autre bénévole qui m'indique qu'il y a un changement de parcours aux aillons. Tu m'étonnes ! s' il y a pas des hypothermies et même de légères gelures c'est un miracle !

Je continue la descente extrêmement glissante, les doigts se réchauffent maintenant et c'est douloureux, la descente pourrait être ludique mais j'ai pas trop le goût de m'étaler pour ne pas être trop mouillé !!

Je ne pourrai cependant pas empêcher une gamelle qui vue de l'extérieur devait être marrante avec les deux jambes qui partent a l'horizontale et une belle réception plat dos, puis quelques mètres de glissade !!

 

De retour sur la route je suis a l'approche des aillons mais les jambes sont dures et j'avance plus. Au ravito, je prends une soupe mange, Sylvain arrive , je mange encore une barre et on repart ensemble.

 

L'organisation a décidé de supprimer le col de la cochette et de rentrer directement, je trouve cela pas plus mal sur le moment. Par contre la partie rebalisée à la hâte en Quad s'effectue sur une piste forestiere en faux plat montant interminable !!  Dur de se motiver pour courir d'autant que les jambes sont dures. Sylvain a encore plus de mal que moi a priori. Au bout d'un moment, il décroche et je ne le reverrai plus.

 

Le chemin de retour me semblait plus court (annoncé 15kms mais il en fait en fait plutôt 20). Lorsque l'on rejoint le petit parcours, le chemin est terrible et il faut négocier les dépassements. Sur ce chemin étroit en devers, il n'y parfois plus qu'une pente boueuse a traverser et je ne pourrai pas empêcher ma deuxième chute ! Mais je pense que ça reste une bonne perf ! Celui qui n'est pas tombé, je lui tire mon chapeau .

 

Les 5 derniers kms, je ne double plus et me contente du rythme du petit parcours, mais les jambes ne sont pas au mieux, on se demande toujours dans ces cas là comment on aurait fait le tour complet... A 1kms, je croise mon pote Olivier qui est là, puis je continue ma route. Je passe la ligne en tête en 7h18 et j'ai presque 58kms et un peu plus de 3000m+ au compteur. Surprise: quelques secondes, après Patrice Paquier passe la ligne !! Apparemment, il m'a repris 1' par km dans les 5 derniers kils !! Puis c'est au tour de Sylvain et enfin Guillaume.

 

Chez les filles Sylvie Negro en Hoka également gagne la course avec beaucoup de marge sur Nadège Cavagna.

 

Content d'etre au bout sans blessure, je devais faire la Maxi Race en Relais avec mon beau frère Damien, mais j'apprends rapidement que la course est annulée !!

 

On peut comprendre cette décision de la préfecture au vu des conditions du jour, et je félicite l'organisation pour leur improvisation de dernière minute jouant la carte de la sécurité.

 

 

 

J'étais invité sur le Maratrail du Vercors le we d'après, course sympa ou je retournerai certainement mais finalement je vais aller découvrir une course en Maurienne : l'Arbarine.

942128_616618225016416_1298789189_n1.jpg 

 

graid10.jpg

Articles2013-1950.jpg

 

Photo piquée sur http://www.kikourou.net/, http://www.generation-trail.com/index.php et http://www.trail-running-savoie.fr/. Si il y a des pb de droits d'images, dites le moi et je ferai les suppressions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo - dans Trail
commenter cet article

commentaires