Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes partenaires actuels

Hoka Hoka avec le concept de chaussure Hubbles.



AltecSport Altec sport. Le spécialiste du trail et du running !


     

    logo  CABB : Club Athléthique du Bassin Bellegardien

 

 

go2_300-copie-1.jpg  GO2 : Une belle gamme de produits énéergétique pour tous les goûts.

Rechercher

16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 22:26

 

Trail : Snow race Montgenevre

    Voilà la 3ème course du Runazur trophé des neiges, j'ai pu me libérer finalement pour participer, même si le temps n'est pas au top, c'est la neige, le vent et le froid qui sont au RDV mais aussi pas mal de givrés...

Le parcours est finalement  réduit et tout le monde bascule sur le petit parcours a cause des conditions météo et je pense que personne ne s'en est plein. La course se résume donc a  une grosse montée et une grosse descente.

 

Le départ se fait sur les pistes de fond et comme prévu Renaud Castiglioni prend rapidement la tête de course, je reste dans son sillage jusqu'à l'attaque de la montée principale, là je le vois progressivement prendre de l'avance. Pour ma part je ne suis pas au mieux, Guillaume Charles revient sur moi et je prends le train, ca ma bien aidé et je me dis que l'histoire de Cesana va se répéter et je nous vois déjà finir ensemble. Le travail de la station et de Patrick est vraiment top car  le chemin est bien balisé et bien damé, les appuis sont bons et on s'enfonce moins qu'à Cesana.

 

Un peu plus haut je me sens mieux et c'est moi qui prend le relais dans des parties plus roulantes. Malgré le vent et la neige on voit Renaud et nous revenons progressivement sur lui, à la bascule il n'a plus que 30 secondes d'avance environ.

C'est là que Renaud va faire une erreur de parcours : le trajet initial devait tailler droit dans la pente, mais vu les conditions, Patrick a preféré baliser pour emprunter un bout de piste et eviter un bout de chemin trappeur. Nous appelons Renaud, le voyons en bas de la pente, il se rend compte de son erreur c'est sur. On est désolé pour lui mais nous continuons notre chemin, un peu plus bas nous croisons Patrick et reprenons le chemin trappeur. Je suis derrière mais je prends un relais et sans m'en rendre compte, je decroche Guillaume qui visiblement a plus de mal à négocier cette partie, lorsque je me retourne un peu plus bas je ne vois plus personne !

Je termine ma course donc seul, un peu étonné de ce changement de situation, un peu plus bas, je temporise car j'ai un doute sur le chemin, mais finalement je retrouve le chemin de l'arrivée et passe la ligne en tête. Guillaume arrive peu de temps après suivi de Renaud qui est très énervé et nous en veut de ne pas l'avoir attendu !!

Ok je peux comprendre son enervement mias nous dire que l'on est pas sportif là ca passe plus mal... Bref on ne le verra pas à la remise des prix.

 

La remise des prix de la course et du challenge est sympa, je gagne finalement la course mais refuse de monter sur la podium par rapport à ce différent avec Renaud.

Je monte par contre sur la plus haute marche du podium du challenge.

 

Ski Alp : Pierra Menta 

 

Articles2013 0761Le grand rendez vous de ski alpinisme de la saison, c'est toujours avec un grand plaisir mais aussi pas mal d'apréhension que j'aborde cette course.

 

Jour1 :  après un départ classique de PM et la première petite bosse, on attaque une montée assez longue et je vois déjà Cyril devant, je peine à suivre. Le soleil et la bonne neige est au rendez vous !! Avec ce temps il y a aussi beaucoup de personnes sur le parcours. Après la première descente assez bien négociée, il y a à nouveau 400m ou je tiens le rythme. Dans la descente suivante c'est une cata, je suis a la ramasse, j'ai un souci avec les leviers qui sautent et je prends du retard. En BAs Cyril m'attend. Dès le début de la montée suivante, je suis un peu décroché et Cyril me prend à l'elastique, dans le portage du sommet c'est un peu mieux pour moi mais il reste deux petites bosses et la descente. On limite quand même les dégats de cette première journée en se classant 19ème, pas si mal en fait mais je suis désolé pour Cyril qui pouvait faire mieux !

 

Jour2 : c'est traditionnellement une longue étape. Et le scénario se répète, je suis pas au top, je cours après Cyril. Dans ces conditions ou je suis physiquement pas là, les descentes sont aussi minables, j'arrête pas de tomber. C'est dommage, le temps est magnifique, le parcours est pas mal même si les conditions ne permettent pas de faire des parties très alpines mais ca restent de belles étapes. La dernière montée à Cuvy est pour moi une agonie, malgrè la traction de Cyril et la descente suivante est guere mieux. Dans ces conditions, je suis surpris que l'on gagne une place au classement !

 

Jour 3 : Etape du grand mont mais ce sera que l'antécime cette fois ci. Pas de miracle, je suis à la ramasse, cyril me laisse devant mais semble pas motivé pour tracter, je le comprends après 2 jours c'est un peu pénible. Aujourd'hui le temps est moyen il neige parfois mais il y a toujours autant de monde sur le parcours, mais les encouragements ne suffisent pas, les jambes ne suivent toujours pas ! Les descentes sont toujours pitoyables, et aujourd'hui on passe à la 24ème place. Pour moi le moral est au plus bas et je m'en veux pour Cyril.

 

Jour 4 : Etape plus courte, cette fois un bon départ, et pour la première fois je suis devant Cyril !!  La descente est aussi mieux, ca change tout de ne plus être dans le rouge à la montée. Je vais même rendre 5min d'élastique... Mais c'est la dernière étape, c'est un peu trop tard. Au final on perd encore une place pour finir donc 25ème.

 

Ce sera la dernière course de ski alp cette saison, j'en ai fait beaucoup moins que les autres années ce qui explique mon niveau plus faible, mais en plus Cyril avait augmenté ses entrainements et le nombre de courses ce qui a accentué l'écart entre nous deux. Une chose est sure, je ne m'inscris plus à la PM si je n'ai pas l'entrainement nécessaire... ou alors il faut que je trouve un coéquipier au même niveau de forme. L'erreur en fait a été de ne pas faire de course avec Cyril juste avant la PM afin de vérifier l'homogénéité de l'équipe.

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 21:50

Transvanoise.JPGAprès les rois mages, je m'étais dit que je courrirai la dernière de la saison avec Jean-François Premat. C'est la première fois que je cours avec un des morzinois... Ca me met un peu la pression, surtout pour les descentes...

La météo étant incertaine, nous avons attendu la dernière minute pour nous inscrire, nous ne voulions pas perdre deux jours pour un parcours de repli !

 

Samedi, prologue. j'aime pas trop ce genre d'effort violent mais bon on va s'essayer. On part à 15h a pied,ski sur le sac du centre de Pralognan, c'est a bloc en courant que l'on rejoint le front de neige pour mettre les peaux et continuer en ski. Arrivé premier sur la neige, je repars 3ème ou 4ème je suis bien au top en manip !! Après une portion plutôt plate, ca se raidit et on mets les skis sur le sac avant a nouveau de finir a ski cette montée d'un dénivelé de 120m. Manip au sommet pour enlever les peaux, j'aide un peu Jef a plier les peaux, il a accusé un peu le coup au portage.... On descend dasn un Slalom géant avant de franchir la ligne d'arrivée. Voilà environ 8'20 pour le tour, on termine dernier de notre poule et on fait 7ème au général. C'est bien pas notre tasse de thé ce genre d'effort mais au final je trouve que s'est passé vite et finalement j'ai pas trouvé 4a désagréable de se mettre dans le rouge. L'avantage c'est ces coupures avec les manips...

 

Transvanoise1.JPGLa première èquipe nous mets 40s, et avec les bonnifications, on a déjà 2'10 d'écart sur la première équipe. C'est pas trop grave en fait sur presque 3000m de D+ et 4h de course prévu le lendemain les écarts ont le temps de se faire...

 

Briefing le samedi soir, le métérologue semble confiant, nous un peu moins en regardant la météo mais il doit neigé puis ca va se déchirer dans la nuit.... Le départ est quand même retardé à 6h30

Le matin à 5h, il y a du vent et c'est loin d'être déchiré !!! On se rend sur le départ et sans surprise le départ est retardé 7h, puis 7h30, puis 8h, puis 8h30. A 8h30, ca part vraiment mais on part pour 1200m+ dont une longue portion à pied pour aller trouver la neige. Outre le fait de faire un parcours qui n'est plus trop interessant, le prologue de la veille joue un role beaucoup plus important...

Jef se fait du souci pour cette longue course a pied estimé à 20 min par les organisateurs !!! Départ a nouveau du centre, skis sur le sac. Un bon rythme va s'installé. Je garde un moment le contact avec la tête puis lève doucement le pied, Jef n'est pas loin, mais il va progrssivement perdre un peu de terrain. J'aurai du l'attendre a ce moment et l'aider à pied, c'est ma première erreur. On arrive sur la neige et on chausse les skis. Persuadé que Jef va se refaire en ski je continu. J'approche du couloir ou un nouveau portage est en prévu et là je vois que Jef perds encore du terrain, maintenant il faut que je sorte l'élastique mais c'est beaucoup trop tard !! Je tracte fort dans le portage mais finalement Transvanoise2.JPGil y a qu'une bonne trace et on perd de l'énergie pour rien. Pareil à la sortie, on remet les ski pour une courte montée en conversion mais il y a qu'une trace et on est un peu bouchonné. On arrive quand même à passer une ou deux équipes. Au sommet manip, jef toujours plus rapide dans ces transition a terminé avant moi. Dans la descente, n'ayant pas farté mes skis depuis 1 an je ne glisse pas trop surtout que la descente est sur une piste verte !!! Jef m'aide un peu en me poussant plusieurs fois. Dans la montée suivante, il y a deux 3 équipes qui sont à porté, on revient progressivement dessus mais lorsque l'on arrive sur elles, a nouveau une seule trace et en plus il neige, il y a beaucoup de vent, la visibilité est réduite, on parvient quand même à passer deux équipes. Lorsque nous arrivons au sommet pour la descente finale, nous sommes en 6ème position. On entend les oragnisateurs qui nous disent que les bonnus sont divisés par deux. Ca changera rien pour nous, pas sur une course d'1h15 !! il y a pas le temps de faire des écarts. On passera deux équipes en descente et lors du sprint final vers la ligne d'arrivée, nous voyons juste devant l'équièe des espoirs qui termine en 3ème position. Nous finissons 4 mais avec le prologue nous serons que 6 !! Transvanoise3.JPG

Voila double déception : avant tout du parcours que nous avons fait aujourd'hui mais il est vrai que les conditions ne permettaientt pas de faire autre chose, mais aussi de ce résultat et là je m'en veux un peu d'avoir trop attendu pour aider Jef. Jef est un excellenet compétiteur mais il est vrai que cette année avec le projet montagne des morzinois, il n'a pas beaucoup couru et manquait un peu de rythme sur une course aussi courte. Je suis sur que, sur le parcours initial, j'aurai terminé de l'autre coté de l'élastique .

 

C'était la dernière course de la saison en ski. Maintenant place au trail et ce week end avec cette course on en a déjà eu un avant gout .

 

Merci encore a Crhistophe Aubonnet pour les photos.

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:11

roismages1.jpgLa traversée des rois mages, 7ème édition servait de support au championnat de France FFCAM par équipe.

Les organisateurs nous ont proposé un parcours de 2500m+ avec 5 montées et un passage par le sommet du thabor à 3200m.

 

Pour cette course, je cours a nouveau avec Cyril Gignoux, laissant une nouvelle fois Val et la possibilité pour lui de courir en vétéran. Finalement il ne trouvera pas de Vétéran et va faire la course avec Clovis...

Le départ en ligne se fait sur piste pour 200m+ afin de faire un peu des écarts. Les jeunes loups s'expriment sur cette première montée, Morgan arrivant en tête au sommet, suivi de Clovis, je me positionne juste après. Cyril est juste derrière ce qui nous permet de repartir de la manip en tête. Une descente en partie sur piste pour rejoindre le fond de vallée. La neige est béton et il faut pas trop se lacher car les chutes risquent d'être douloureuses. Manip de refocage, les équipes se regroupent. Nous repartons en tête avec Lionel et Alexis Bonnel sur les talons. Lionel s'annoncait pas trop en forme mais ca va pas mal !!!

On reste cote à cote sur la fin de montée, à la manip, la famille bonnel prend les commandes et partent sur la descente. Le controleur nous dit à droite, mais Lionel Alexis et Cyril partent tout droit sur le parcours B. Cyril m'entend crier et bifurque à droite.

Nous remettons les peaux et cette erreur nous donne un peu d'air, Lionel estimera à 3-4 min le temps perdu, il a emener aussi des équipes qui étaient derrière comme Thierry Jorrioz/Gontharet Gilles, Laurent Novero/Marc (?), Les frères Premat.

Nous continuons avec un premier portage sur une épaule herbeuse, une nouvelle partie en peaux puis a nouveau un portage avec les crampons qui nous amène au dessus du refuge du thabor sur les pentes de la grande Montagne. Une courte descente toujours assez dure qui ne laisse pas trop de temps de repos car il y a pas mal de vibrations dans les cuisses.

On remet les peaux, passe le refuge du Thabor puis c'est un nouveau portage. Nous avons toujours 2 min d'avance environ sur nos poursuivants par contre les équipes ne sont plus les mêmes. Après Morgan Salomon\Lionel Claudepierre sur nos talon au début c'est Val et Alexis qui nous poursuivent suivi de Lionel et Alexis qui reviennent fort.

Dans la descente toujours dure, nous suivons les jalons et avons l'impression de faire des détours... Dernière montée très longue, envrion 800m+ mais pas mal de plat... Jusqu'ici ca se passe bien pour nous, nous sommes homogènes avec Cyril même si il semble un peu plus limite en montée mais cela va s'inverser sur la fin de celle ci...

Après le long plat et la séparation du B, nous continous tout droit et ne voyons pas les jalons sur la droite, au bout d'un moment on s'inquiète et je me demande ou est la trace, il y a plein de monde qui monte au thabor mais ca sert à rien de gueuler il ne sont pas de la course et ne connaissent pas le parcours. Nous voyons les équipes derrière sur le bon chemin et traversons pour les rejoindre. Au final on a pas trop perdu sur eux et on arrive toujours en tête au pied du roismages2.jpgdernier couloir qu'il faut faire en crampon. Derrière Lionel/Alexis et Clovis/Val se tirent la bourre, et nous nous essayons de conserver notre avance. Au sommet du portage, Cyril fait une super manip et repart devant et là je suis un peu limite, je m'accroche mais cela devient très dur, probablement que l'altitude joue un peu... On Arrive au sommet en ayant maintenu notre écart ! Ouf plus qu'a gérer la descente. J'attaque en tête mais la descente est vraiment pourrie, bien dure mais pleine de bosses, de traces de la veille redurcies..etc. Je ne prends pas de risque mais visiblement je perds ma concentration étant persuadé que nous allions descendre par la voie normale... Des randonneurs qui se rendent au Thabor me crie dessus, je lève la tête et je voisCyril qui est sur la bonne voie de descente plus sur la doite ! Non, je ne peux pas le rejoindre je suis trop bas !! Je m'en veux et j'attaque de remonter en canard, il me faudra un temps qui me parait interminable( mais qui doit se limiter en fait à environ 1 minute ) et beacoup d'effort pour remonter cette pente, Cyril est parti dans la descente, et je ne vois pas encore nos poursuivants ca peut encore passer. Descente toujours pourrie mais maintenant il faut lacher la bride. Les skis touchent quand même de temps en temps la neige dure mais c'est tellement trafollé que ca doit être du 50/50 . Je reviens sur Cyril qui a  du lever le pied et qui a aussi les cuisses qui chauffent, je reprends les devant et après un col la neige est juste décaillée là c'est tout bon, ca doit passer.... et ca passe. Nous franchissons la ligne très heureux même si cette victoire est en partie due à la chance ou plutôt la malchance des autres équipes mais nous aussi nous avons fait notre lot d'erreurs.

 

roismages3.jpgNos poursuivant arrivent au coude a coude, Alexis franchit la ligne, puis Val, Lionel et Clovis. Ce sera donc la famille Bonnel en 2 et Val et Clovis en 3, suivi de Mogan/Lionel puis Thierry/Gilles juste derrière.

 

Un repas convivial au refuge I rei Magi et une remise des prix au soleil viennent conclure cette belle journée. Le retour en car depuis l'Italie est toujours un peu long mais  l'ambiance est sympa et ca permet de se retrouver un peu entre coureurs au lieu de vite partir chacun de notre coté après la course.

Prochaine et dernière course Ski alp, la transVanoise si tout va bien....

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 21:28

Jour 1 : 2700m+ en 6 montée 90, 900, 700, 450, 400, 150

 

XTF 6648Cette année, je cours avec Cyril Gignoux la Pierra Menta, tandis que Val court avec Marc Buisson. Temps magnifique mais vu la chaleur annoncée, le départ est prévu à 7h !!!

La première montée se fait comme d’habitude un peu a bloc, tout le monde veut en découdre et il faut se placer pour être le moins géné possible. A la manip on essaye de ne pas se faire marcher dessus... Petite descente en glisse et refocage pour la grande montée. On peut enfin lever la tête pour voir ou se trouve le coéquiper. Val et Marc viennent de passer et Cyril est juste derrière. Cette montée en direction du Mirantin est assez dure il faut essayer de trouver sa place et choisir aussi les meilleures options de trajectoire. Nous nous en sortons pas mal et nous arrivons au sommet en ayant trouvé une place qui nous convient, on a accroché un bon wagon. Juste devant Alexis Bonnel et Steven Blanc sont en ligne de mire et seront une bonne motivation. Une courte descente et on repart proche d’Alexis qui n’a pas l’air au mieux. Dans cette montée, on va remonter des équipes que l’on a pas l’habitude de voir, nous sommes pas mal. Au pied du Mirantin, on doit enlever les peaux, Cyril oublie ce détail et doit enlever ses skis du sac, il perd un peu de temps et je prends un peu d’avance. Sur l’arrête, je passe Alexis, puis au rechaussage étant donné le couloir étroit on ne doit pas attendre le coéquipier donc j’attaque la descente tranquille la neige est bonne, il y a même de la poudre dans ce couloir alors qu’ailleurs c’était plutôt dur. En bas, je fais ma manip et Cyril arrive, je lui colle une peau ce qui nous permet de repartir devant Alexis/Steven. On remonte encore au niveau de quelques équipes, on est bien homogène. On passe Alain Bellagamba, puis Morgan Salomon. Un  petit passage en descente avec les peaux puis c’est la descente dans un petit couloir. En bas refocage pour la dernière vrai montée. On a en ligne de mire Clovis Dalban Moreynas avec son coéquipier qui semble un peu moins bien. On fait le portage dans le couloir puis sur l’arrête de la grande journée nous revenons sur le coequiper de Clovis. A la fin de cette arrête qui est assez interminable, on fait la manip on nous annonce 21ème XTF 8146!! cool je pense que ca nous remotive un peu, on attaque un peu fort la descente et doublons rapidement le coéquiper de Clovis puis on passe Clovis qui se ballade. Manip rapide pour la dernière ligne droite, on repart en même temps qu’une équipe italienne que l’on parviendra a passer au trian. Il y a encore deux équipes en vue devant mais bien trop loin, nous ne parviendrons pas à revenir d’autant plus que les crampes sont là pour nous deux. On passe le col de la bahthie et c’est la descente finale, on assure plutôt en descente qui est assez dure et bosselée, ca ne sert a rien de prendre trop de risque ici, puis après un dernier virage délicat avant l’arrivée, nous passons la ligne, complètement satisfait de notre course, du parcours et de notre place. On termine 19ème au général 15 ème Sénior, Devant c’est à 2 min mais derrière aussi et c’est des équipes que nous n’avons pas l’habitude de battre donc on verra bien la suite...

 

Jour 2 : 2700m+ en 6 montées  90, 1080, 740, 340, 150, 340


XTF 8363Toujours départ à 7h avec la première bosse habituelle au Chornais puis descente en glisse sur Arêches. Ensuite c’est une longue course à pied pour traverser  le village et monter jusqu’au paturage en dessus. Je prends un peu d’avance dans cette partie sur cyril qui arrive lorsque j’ai fini ma manip, je lui colle une peau et c’est parti pour un peu plus de 1000m+ avec un portage sur la fin. Nous nous retrouvons avec un peu les mêmes équipes qu’hier mais avec quelques mètres de retard, un petit trou que nous n’arrivons pas à combler, sur la fin de la montée Cyril passe devant et je tente de garder le contact. Petit portage dans un couloir pour arriver au sommet de la roche Parstire ( ?) puis c’est la descente. Je suis pas au top dans la manip mais on descend pas trop mal et on revient sur Morgane/Léo. On repart tranquille un peu devant eux puis ils nous repassent, on a pris encore un peu plus de retard sur le groupe d’hier... Cyril mène le rythme et je sens que je suis pas aussi bien que la veille je fais mon possible pour le suivre, j’y parviens lorsque c’est assez plat et un peu moins dans le raid. On repasse Morgan qui est a nouveau en difficulté. Sur cette montée je suis dans le dur et même si l’écart est constant avec cyril j’hésite à demander l’élastique. Sur le portage suivant je parviens quand même a combler mon retard sur cyril. Au sommet manip ou cyril m’attend a nouveau quelques secondes puis descente courte ou on on se lache un peu. A la manip on revient au contact de Clovis. Je repars quelques mètres devant cyril et nous passons une équipe espoir, en ligne de mire toujours Clovis mais aussi une équipe d’Arêches Alexandre Duc Goninaz/ Pierre François Gachet. Au portage, petit souci matériel, mon élastique pour mettre les skis sur le sac a cassé, je perds un peu de temps à essayer de bricoler un truc puis je commence en tenant les skis avec le reste d’élastique dans la main, en route je parviens a faire une boucle et à me libérer les mains. Dans la petite descente à pied sur l'arrête du Mont coin je reviens sur cyril, puis sur la petite remontée suivante je perds à nouveau quelques mètres. Manip au sommet et j’attaque la descente devant on engage un peu, on double rapidement Clovis et son coéquiper puis sur la fin de la descente on double Pierre François. On repart quasiment ensemble a la manip mais sur la petit remontée de 150m ils vont reprendre un peu d’avance. A nouveau defocage pour une descente en neige bien dure et bien traffolée, ca chauffe bien les cuisses, on double a nouveau Pierre François. En bas reste une montée de 340m, on repart un peu avant eux, après m’être un peu emmelé les skis, Cyril passe devant et donne le rythme. Sur le début je suis a nouveau dans le dur car une crampe s’est déclarée et je lève un peu le pied pour essayer de la contenir, ca revient doucement. Le groupe d’Anthony XTF 8609Fraissard/Sebastien Bedu, Alexis/Steven sont pas loin mais nous ne pourrons revenir, il faut limiter l’écart. Ces 340m paraissent interminables. Au sommet on revient sur une équipe italienne qui est dasn le dur. Enfin la manip, on repart juste avant eux, cyril passe devant et engage pas mal en descente, je me mets dans ses skis ca déroule... Un peu plus bas que mi descente cyril fait une pause et je passe devant encore quelques virages entre les arbres sur une neige plutôt dure, puis on est en vue de l’arrivée, quelques métres de skating puis on pousse jusqu’à la ligne, on termine à 40s de Steven et Alexis alors que les autres nous ont mis au moins 2 minutes... On termine 21ème de l’étape, et on passe 18ème au général, mais devant c’est assez loin alors que derrière ca pousse fort... A voir donc pour l’étape du samedi avec le grand Mont mais là il faut bien récupérer car ca a été très dur, espérons que le pire au niveau physique soit passé !!

 

Jour 3 : 2550m+, 1140, 380, 700, 320


XTF 7788La journée du grand Mont est toujours un peu particulière, c’est l’étape mythique de la PMT. La première montée trés longue joue un peu en notre défaveur... nous sommes toujours moyen au départ puis nous revenons par la suite. Ce matin départ toujours à 7h, qui sera finalement légèrement décalé à 7h15, nous essayons de nous placer pour ne pas être géné dans des parties plus étroites. Cyril aime encore moins les départs, il est un peu en retrait mais reste pas trop loin, j’essaye de garder le contact avec Alexis puis je me laisse doucement glisser un peu pour ne pas laisser trop d’écrat avec Cyril. Steven qui a du avoir un soucis dans le départ se met bien dans le rouge pour revenir et il va le payer par la suite. Cette montée au col du Forclaz est longue et le portage en son milieu permet de « faire une pause », cyril revient à ce moment là d’autant plus que je fais une mauvaise manip et laisse tomber mes skis, heureusement ils restent sur la plateforme. Après le portage, on remet les ski pour finir la montée et se plonger dans la foule qui est là pour encourager les coureurs, on entend nos noms mais on ne voit personne, les cloches raisonnent mais nous restons concentrés sur la course. Manip, puis une courte descente avec la remontée sur l’Antécime du grand mont. On est pas dans le même wagon que les deux premiers jours, on est bien plus loin mais on s’accroche comme on peut. Cyril me demande si je peux mettre l’élastique mais le portage est pas loin donc ca ne vaut pas trop le coup. Je prends un peu d’avance au portage, rechausse les skis et sors l’élastique même si il en reste pas grand chose avant le sommet. Au sommet a nouveau une foule nous accueille avant la descente sur Chiseraz, Cyril attaque la descente je suis derrière mais je ne vois pas de fanion et lève un peu les yeux, il fallait suivre la crète, cyril est déjà bien plus bas, on voit les coureurs de devant en contrebas, j’hésite puis je descends derrière Cyril finalement ça rejoint mais on a eu chaud. La descente n’est pas très bonne et le temps couvert ce matin ne nous offre pas une bonne visibilité. La remontée vers le Grand Mont sera bien dure sur la première partie et plutôt gros sel sur la fin. Nous repartons en même temps que Gilles/Thierry, Alexis/Steven, Laurent/Marc et d’autres coureurs. Je prends Cyril un coup à l’élastique et Alexis prend Steven. Au train on va les passer puis on passera aussi Laurent et Marc mais par contre on va perdre du terrain sur les autres équipes. Sur la fin avant le portage de l’arrête je commence a être bien mort et Cyril le voit et lache l’élastique. XTF 8626Le portage de l’arrête est court et a nouveau une foule nous acclame au sommet. Defocage et on redescend un peu au dessous du col de la forclaz d’abord une neige dure puis un peu poudreuse. Reste 320m à monter, on se retrouve avec les jeunes qui parfois nous bouchonnent un peu car il n’y a pas toujours deux traces... Cyril me demande a nouveau l’élastique, je lui tends mais je suis sec, il va le lacher peu de temps après, et il va même me passer en négociant mieux le dépassement des jeunes. Je fais l’éffort pour recoller mais je suis, je suis limite hypo alors que je me suis bien alimenté mais mon dernier gel j’ai du le prendre un peu tôt... Dans la descente finale sur la première partie je me contente de skier derrière Cyril et de garder le contact, puis ca revient un peu et je prends le devant. On descend un couloir avec de la neige qui coule pas mal et ca prend un peu les skis et de plus il faut négocier avec les jeunes. On s’en sort pas trop mal et on franchi la ligne d’arrivée en limitant les dégats mais quand même 36ème de l’étape !!! On perd 3 places au général et on s’est pris quand même de grosses valises par certaines équipes... Reste une journée normalement un peu plus courte mais qui n’est pas forcément un avantage pour nous !

 

Jour 4 : 1700m+ 780,250,660,40

 

XTF 8361Dernier jour, le but est d'essayer de conserver cette place. Départ assez rapide, je me place avec les équipes qui sont proches de nous au classement. Pour moi ce matin, je sens que les jambes sont là, pas de soucis. Cyril n'aime pas ce dernier jour ou le départ est vraiment important, il y a du mal à se mettre dans la course alors nous mettons un petit coup l'élastique mais le dépassement est délicat car ce passage traditionnel de la journée du dimanche est assez étroit et il n'y pas deux traces. On remonte un peu, Cyril fini par lacher l'elastique par peur que je me sèche. La première montée terminée, XTF 9027il y a une courte descente, puis c'est a nouveau 250m à gravir avant la bascule pour une descente pas trop longue qui nous emmènera vers la dernière difficulté : l'arrête qui nous amène à la pointe des mines. Un long portage nous attend, cyril est mieux et je ne sors plus l'élastique d'autant plus que la partie en ski est relativement courte et nous devons mettre les crampons pour la première fois sur cette Pierre !

L'arrête est assez longue, et je prends un peu d'avance sur le portage pour préparer la manip du sommet. Encore pas mal d'encouragement au sommet c'est cool, puis c'est une descente qu'on nous annonce bonne et sans piège alors on va se lacher un peu et pas faire beaucoup de virage jusqu'à la petite remontée de 40m ou on remet les peaux... Dernière manip et c'est la descente finale sur l'arrivée dans un passage de forêt avec pas mal de bosses, c'est assez ludique, on essaye d'optimiser la descente mais sans prendre trop de risque. La fin de la XTF 9028descente est là même que la veille et on se laisse glisser dans ces virages relevés pour finalement franchir la ligne d'arrivée en 33ème position, ce qui nous fait perdre encore une place au général. Nous terminons donc 22ème de cette PMT. Satisfait de cette édition qui nous a offert de beaux parcours, satisafait également de cette 22ème place même si on échoue de peu pour accéder au top 20, nous avons fait notre maximum et le niveau est tellement dense que nous pouvons quand même être satisfait de notre prestation.


Prochaine course prévue au rois mages le 1er Avril.

XTF 7406Merci à Christophe Aubonnet pour les Photos.

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 22:23

LaGrandeTrace0La grande trace nous avait offert un parcours assez difficile mais un beau parcours l'année dernière mais cette année c'était encore mieux...

Je cours avec Cyril Gignoux cette fois, c'est un test pour savoir si on est de même niveau avant la PMT. Val fait le support pour le projet des filles du groupe : la traversée du beaufortain.

La course a été décalée au Samedi 7h30. Levés très tot le Samedi, on se rend sur place la matin même. La course part de la Jarjatte et affiche 2700m+ au compteur avec un gros portage dans les chourums. LaGrandeTrace

Le départ se fait sur les pistes de ski de fond et la neige est bien dure car il y a eu un bon regel nocture. Sur le plat ca va pas mal.Cyril est un peu en retrait mais pas loin, je m'efforce de garder le contact avec Alain Bellagamba qui court avec Léo Viret... Devant Mathéo Jacquemoud et Xavier Gachet ont déjà pris pas mal d'avance.

Derrière c'est assez groupé avec Julien Brottet/Maxime Leger, Greg Nantermoz/Yann Gachet, Olivier Chacornac/ Philippe Ceran...etc

La pente se raidit et les difficultés commencent, c'est bien gelé et ca zipp souvent, à ce petit jeu, Cyril est pas mal et me passe, Maxime semble bien à l'aise. Alain est un peu comme moi et galère un peu et se fait décrocher. Au bout d'un moment , je décide de monter à pied, j'aurai moins de perte d'énergie. Pas mal de coureurs en feront de même par la suite. Ca fait un bon portage, je rejoins Cyril en haut, nous basculons en deuxième position mais les equipes se tiennent. Dans la montée suivante, l'organisation nous avait laissé le choix : crampon ou peau pour le début puis portage sur la fin. Au vu de la première montée, nous choisissons les crampons comme la plus part. Mathéo et Xavier sont pratiquement au sommet déjà... Avant le passage de la breche en rocher, nous avons déjà 6 minutes de retard ! Toujours en deuxième position, la descente est parfois un peu piégeuse et il faut bien suivre les fanions, la fin de la descente est bien plate avec une partie de skating. Alain et Léo arrivent lorsque nous partons de la manip. Le début de cette troisième longue montée est plat encore une fois, avant de nous emmener dans un canyon que l'on va remonter. L'aLaGrandeTrace1dhérence est un peu mieux. La sortie du canyon se fait par un petit portage. De jolies cascades de glace nous entourent. Dans le canyon nous ne voyons pas les 1ers et avons pas mal d'avance sur nos poursuivants. Les chamois nous guettent à l'ombre alors que nous allons attaquer une longue montée en plein soleil ou nous pouvons apercevoir la tête de course. La neige transforme et il fait bien chaud. La cadence sans être infernale est bonne et nous sommes bien homogènes avec Cyril. Sur la fin de la montée, nous retrouvons Christophe Aubonnet qui était déjà là au premier col et à qui on doit quelques belles photos, merci ! Ca commence à être plus dur pour les jambes, Léo et Alain sont un peu revenus mais restent à environ 2min. Un petit portage en descente, on remet LaGrandeTrace2les skis pour nous emmener au pieds des chourums. 200m en skis en plein soleil puis ce sera crampons et longes jusqu'au sommet. Alain et Léo ont pris du retard et ont visiblement un problème matériel....

A l'intérieur du chourum, il fait frais, il faut faire attention aux chutes de pierres mais c'est un beau passage, à la sortie il y a un petit ressaut plus technique avant de continuer sur le deuxième chourum, le rythme est lent maintenant  car nous n'avons pas de pression et aussi car la longueur de la course se fait ressentir. ALaGrandeTrace3vant le deuxième chourum, il y a une petite traversée ou il faut faire très attention aux pierres, puis nous arrivons dans la deuxième cavité  ou il y a une petit cascade de glace a passer. Un guide est là pour nous assurer, a la sortie, nous passons sous une dernière arche puis arrivons au sommet ou nous pouvons admirer la vue dégagée à 360°. Le temps d'une petite photo et nous attaquons la descente a pied d'abord dans les rochers, puis sur la neige avant de finalement rechausser les skis. Un petit refocage pour passer un dernier col ou nous prenons a nouveau notre temps et c'est la descente finale, avec une partie bien dégagée, une partie en forêt, une partie à pied pour terminer la descente et enfin quelques centaines de mètres en skating pour rejoindre l'arrivée ! Nous croisons Mathéo et Xavier qui font leur récup, puis passons la ligne au rythme de la fanfare qui anime l'aire d'arrivée. 3h50 de course pour nous 3h30 pour les premiers, Alain et Léo arrivent quelques minutes après suivi de Yan et Greg. 

Une bonne étape qui était vraiment surperbe, avec de beaux passages, des passages LaGrandeTrace4techniques, des grandes étendues désertes, de super points de vue. Il manquait seulement une jolie arête aérienne pour être complet mais c'est une des plus belles courses de ski alp que j'ai pu faire, avec en plus le beau temps et un podium, excellente journée !

La course le Samedi nous laisse aussi du temps pour la famille le dimanche et finalement c'est plus sympa comme ça.

 

 

LaGrandeTrace5

 

Photos : Christophe Aubonnet et organisation de la course.

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:19

Bonjour déjà en Mars, je suppose qu'il est trop tard pour la bonne année !!

 

Voici quelques lignes sur les différentes courses de ces deux derniers mois :

 

SerreChe108 janvier Trail - Trail Blanc de Serre Chevalier : la surprise

Après le gros coup de mou à la sainté lyon et ayant fait aucun entrainement en course à pied (mais 15000m+ en ski pendant les vacances), je ne sais pas trop ou j'en suis...

Les conditions de neige sont assez bonnes et on ne s'enfonce pas trop.

Départ normal pour cette course mais je suis un peu laché au départ pour finalement revenir petit à petit sur le duo de tête Laurent Beuzeboc et Michel Lanne. Michel s'abrite derrière Laurent pendant l'allée ou nous faisons face à un vent assez soutenu. Avant mon retrour et profitant d'un petit coup de mou de Laurent, Michel s'échappe. J'alterne un moment avec SerreChe2Laurent avant qu'il ne décroche petit a petit. Sur le retour les crampes ne sont pas loin et vont même se déclencher suite a une chute mais je vais parvenir à garder cette position sans toutefois aller inquieter Michel. Une bonne course pour moi avec une bonne surprise à la clef.

 

 

29 janvier Ski Alpinisme - Roc d'Oche : la première de la saison

 N'ayant pu faire qu'un seul entrainement en Janvier pour diverses raisons, j'ai a nouveau un peu d'appréhension. Je vais plus ou moins arriver à suivre le rythme de Val dans cette course qui doit être sympa mais le brouillard ne m'a pas permi de découvrir l'endroit. Sur la fin de course, j'ai accusé le coup et surtout en descente ou les cuisses ont bien chauffées .

Nous terminons 6ème de cette course en ayant bien limité les dégats..

 

 


TSFSamedi05 février Ski Alpinisme - Tour du Grand Veymont : chamiponnat glacé

Championnat de France FFCAM individuel.

-25°C au départ, c'est limite dangereux pour les poumons. je vais finalement partir avec des mouffles qui vont m'handicaper un peu pour les manips mais qui vont préserver mes doigts !!!

La neige est poudreuse sur un fond dur, mais le soleil est présent et nous réchauffe bien après la première montée.

Je suis parti prudemment et ai pu remonter un peu tout au long de la course pour terminer à la 11ème place. Toujours pas d'entrainement en ski mais la course de la semaine dernière m'amène un peu plus de rythme.


TSFSamedi011-12 février Ski Alpinisme - TSF Millet : 2 jours intenses

Le premier jour nous (je courais avec VAL) n'avons pas pu faire la tournette et avons tourner un peu sur les pentes en dessous. 

Nous sommes assez bien, malgrè un départ en queue de peloton, nous réussissons a remonter régulièrement. Le temps est toujours froid mais il y a le soleil et la neige est pas mal à part le bas ou nous skions dans une coulée ce qui chauffe bien les cuisses. Nous terminons finalement à la 8ème place à 20s d'Alain Bellagamba et de Cyril Gignoux.

Le deuxième jour, pas de grand Charvin, mais quelques passages et sommets interessants tout de même.

Le départ du deuxième jour est laborieux malgrè un bon placement sur la ligne, mais nous parviendrons finalement à remonter petit a petit pour finalement reprendre les 20s de la veille terminant environ 10ème de l'étape mais nous remontons finalement à la 7ème place au général. En ce qui me concerne, même si je n'ai toujours pas l'occasion de faire des entrainements, la forme s'ameliore au fil des courses, espérons que ca continue....TSFSamedi1


19 février Trail - Belledone Gelon raidlight Trail : interméde trail dans la saison hivernale

Pas plus d'entrainement qu'en ski mon dernier chaussage de mes Hoka remontait à Serre Che... je compte donc sur les bénéfices des courses de ski alp...

Pour cette course, je chausse pour la première fois les Stinson Evo aux couleurs "Team" qui seront bientôt dispo en magasin. Je n'ai pas l'habitude de tester mon materiel en course mais je me sens bien dedans et j'ai déjà tester les premiers protos.

Hoka est bien représenté sur cette course avec 3 coureurs : Arnaud Lejeune, Christophe Le seaux et moi.

Dès le départ, nous sommes 4 à prendre les commandes, les 3 coureurs Hoka e Alexandre Daum. Christophe et Arnaud imposent un rythme assez rapide, Alex et moi attendons que l'orage se passe... cette année il y a de la neige sur presque tout le parcours alors qu'il y a avait que 1-2 kms de neige l'année passée !! Dans la descente je prends les commandes mais nous restons groupés jusqu'à la montée principale ou Christophe va lacher petit a petit. Dans les relances suivantes, c'est une alternance d'Alex, Arnaud et moi qui menons, mais au bout d'un moment je me retourne et Alex a disparu subitement. Arnaud m'a dit qu'il ne s'est pas blessé mais avait un coup de mou. Nous continuons ensemble avec Arnaud Jusqu'à la grande descente ou je peux apprecier ses qualités de descendeur. Finalement nous décidons de terminer la course ensemble, encore une petite montée ou je me souviens de crampes l'année dernière et nous franchissons la ligne en environ 2h30 pour les 31 kms et 1100m+.

Très satisfait de cette course sans crampes, j'ai pu découvrir un peu mieux Arnaud qui a de très bonnes capacités et qui est très polyvalent... Alex termine 3ème puis Christophe arrive 4ème, 1er vétéran.

 

26 février Ski Alpinisme - Sybelles Vilarinche : un gros we d'entrainement...

TSFDimanchePrévenu un peu au dernier moment vendredi, je sors un peu plus tôt du boulot pour arriver à 18h50 sur la ligne de départ de la montée séche de l'éterlou. Morgan Salmon m'asphixie dés le départ et même si je parviens à le recoller un peu à un moment, il termine avec environ 2min d'avance sur moi sur 30 minutes de course !!! Tant pis c'est un bon entrainement, peut être un peu proche de la course de dimanche...

Samedi, je suis bénévole sur la course des sybelles, et devant le beau temps, je décide d'aider à tracer la totalité du parcours A, ca fait une bonne ballade et j'en profite pour faire un bon repérage . Mais là pour le traçage je m'inquiète un peu, je n'ai pas trop la forme. Pour ne rien arranger, je cours avec Clovis qui a toujours été devant cette année...

Dimanche départ depuis le village, nous sommes pas mal placés sur la ligne mais avons peu d'échauffement comme d'hab. Pour ma part je décide de ne pas me mettre trop dans le rouge au départ, la première montée faisant 1300m+. Clovis est parti devant, et petit a petit je remonte sur lui. La neige, qui avait transormé hier, est dure ce matin et nous sommes un peu dans le brouillard. A la fin de la montée, il y a le petit portage de la brêche puis une descente qui était pas mauvaise hier, et c'est toujours le cas aujourd'hui. Après une chute pour eviter un coureur, j'arrive quand même en bas un peu avant Clovis et repars un peu avant dans la prochaine montée ce qui me permet de m'alimenter un peu. Après une bonne portion de plat, je laisse Clovis passer, je suis victime de crampes alors je lève un peu le pied mais je ne dis rien... heureusement elles passent et je remonte TSFDimanche1jusqu'à mon coéquipier. Je m'accroche mais j'ai quand même quelques mètres de retard. Lors de la manip, je vais passer devant Clovis pour le portage, il y a plusieurs équipes au coude a coude alors que 4 équipes sont un peu détachées devant et ont 2 minutes d'avance environ. La descente est courte et nous sommes toujours 3-4 equipes groupées. Dans la montée on va réussir sur la fin à basculer en tête de ce groupe. Reste plus qu'un petit portage et la descente finale. Sur le début de la descente on engage assez rapidement pour faire le trou puis on assure un peu les passages délicats dans une coulée, nous doublons Morgan Salmon qui a chuté. Puis c'est l'arrivée sur le long chemin qui nous mène jusqu'à la ligne. Au final nous terminons 4ème à 2'30 min du premier et environ 2' du podium, c'est dire si les 3 premiers étaient dans un mouchoir de poche...

Au pied du podium mais pour ma part satisfait d'avoir pu suivre Clovis sans qu'il sorte l'elastique

 

Photos Christophe Aubonnet - Stephane Ledu

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 17:27

047 Rois Mages 2011Course proche de la maison (ou du moins celle du we :o), je tenais à faire les rois mages. Tant pis pour le trail du ventoux. En plus ça " tombe bien", mercredi en courant je me suis fais une entorse à la cheville, je n'aurai donc pas pu courir en trail ce we.

 

Réveil à 5h30, vu les conditions nivologique, il ne faut pas partir trop tard. Petit briefing, finalement la course ne passera pas au sommet du thabor et fera seulement 2000m+.

Départ du plateau à 7h30. 50m+ sur piste avant une petite descente avec les peaux. Val me fait peur dans le départ en étant un peu en retrait tandis qu'Alain Bellagamba et Lionel Bonnel courent presque toute la montée. Lionel (mon beauf cette fois) est un peu devant moi. Je recolle rapidement dans la descente et me cale derrière Alain. Val arrive avec une super glisse ! En fait il a perdu une peau sans s'en rendre compte . En voyant cela, il passe tout le monde en se mettant sur le ski sans peau... et refoque au bas de la descente. Au final il n'aura pas perdu de temps car il repart juste derrière moi.

Nous nous rendons en direction du couloir des militaires, un grand classique sur cette course. Toujours Lionel et Alain en tête, suivi de Yan Gerome et puis moi. Laurent Novera a chuté dans une petite descente avec les peaux et est un peu en retrait, Val n'est pas trop loin derrière. C'est dans cet ordre que nous arrivons au portage du couloir. Manip de crampons pas terrible, on repars dans le même ordre, Val semble bien dans le portage et on est tous regroupés au sommet. Rien a voir avec l'année dernière, le couloir est bien tracé la neige un peu dure. Au sommet le soleil nous attend, Val est le plus rapide à la manip et prend la tête en descente, sur ce versant sud , la neige est toute tracée et regelée, mais l'organisation nous a fait rejoindre un bout de piste rapidement. 2ème montée, nous avons une manip d'avance sur Lionel et Alain. Je pars en tête Val sur mes talons. Rapidement Lionel nous recolle tandis qu'Alain semble avoir plus de mal, ce qui n'est pas souvent son cas en montée. Nous montons en direction du petit argentier ou une bonne coulée est partie en début de semaine. Lionel passe en tête et je garde le contact Val et Alain un peu en retrait mais Val semble bien, il gère et garde le contact. Au sommet, beau panorama sur la suite de la course, nous quittons le secteur de la station pour rentrer dans ce vaste domaine de randonnée qui entoure le Thabor. roisMages2

Descente rapide jusqu'à fontaine Froide, la neige est dure c'est des conditions de printemps, normal, on vient juste de le commencer.

On repeautage on quelques secondes d'avance sur "les anciens" alors que Laurent et Yann ne semblent pas revenir. La chute de laurent au début a du joué beaucoup. Le jeu sera donc entre nos deux équipes. Je suis en tête, on voit le cheminement, avec les drapeaux et aussi des coureurs du parcours B que l'on rattrape. On coupe un peu les lacets,  Lionel qui est revenu rapidement prend les devants et attaque encore plus raide, je suis pour ma part en limite d'adhérence.  Alain Passe, Val est un peu en arrière. On mettra un petit coup l'élastique mais une courte descente en peau l'interrompt. Nous arrivons à la manip alors que Lionel et Alain partent. Manip assez rapide, bonne descente, avec l'élan nous allons un peu plus loin  que Lionel et Alain. Les contrôleurs ne disent rien... On repart pas loin de l'équipe en mire, mais ils nous distancent doucement, je ne veux pas rester au contact pour ne pas distancer Val. Au bout d'un moment l'écart est stabilisé, il semble que la forme ne soit plus au RDV pour Alain. J'en profite pour accrocher Val et essayer de réduire l'écart. Au refuge du thabor nous sommes revenus un peu mais toujours 2ème jusqu'au premier portage sur l'arête. Comme dans le précédent Val est au top a pied et nous reprenons Alain. On remet un coup les skis, j'ai pu partir avant Alain et je joue le métier... je suis devant alors que Val est derrière. Je n'accélère pas, voir même imprime un rythme tranquille pour nous permettre de récupérer. Il y a un autre portage qui sera assez long, c'est là qu'il faudra produire l'effort. En plus il y a Alice pour nous encourager. Effectivement nous partons en tête et creusons rapidement l'écart sur Alain, Lionel est juste derrière. Nous courons beaucoup sauf avant la manip ou nous prenons le temps de s'alimenter pour le final. Lionel passera devant nous juste avant la bascule roisMages1pour conserver son maillot à pois . L'écart est fait, nous avons plus de 2 minutes d'avance. Descente prudente, dernier refocage. Val attaque devant, on gère l'avance, on les voit un peu revenir alors il faut un peu relancer sur la fin car nous pensions que cette dernière montée serait plus courte. enfin on voit le lieu de la dernière Manip, juste au pied du Thabor. Il y a pas mal de randonneurs qui montent en direction de la chapelle. ca ne sera pas pour nous tant pis. Manip rapide, peaux en vrac on attaque la dernière descente prudemment. L'écart nous permet de descendre sans pression. Heureusement car parfois il faut faire attention au balisage. Nous passons la ligne avec un peu moins de 2 min d'avance, Laurent et Yann arrivent en 3ème position, suivie ensuite de mon beau frère avec Antoine.

 

Un beau duel qui finalement a tourné à notre avantage grâce aux parties à pied, du beau temps, de la neige de printemps pas désagréable à skier, un parcours assez nerveux et sympa, une bonne journée quoi ! En plus le repas au refuge Rei Maggi était top, l'ambiance aussi. Petit Bémol sur l'attente un peu longue pour la remise des prix mais ça a permis à Lionel de Pousser un peu la chansonnette en Italien.

 

Le gros point noir de la journée est le retour en car, le tunnel étant en alternance, le retour a été long. J'ai pu pour ma part prendre un mini bus rapidement mais ca ne m'a pas laissé assez de temps pour bosser à la maison. Tant pis rien ne presse...

 

 

 

168 Rois Mages 2011

 

190 Rois Mages 2011

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 19:32

PierreJ4_1.JPGVoilà venu le dernier jour de cette Pierre. Seulement 1400m au menu. Une première montée de 800m avec deux petits portages, puis 250m et enfin 350m. On sait que ce sera rapide et que le départ compte beaucoup dans cette étape car la montée est assez technique et peu de chance d'avoir 2 traces dans le goulet qui nous amènera dans le secteur de la pointe du dard.  La grande descente se fera en partie sur piste donc c'est pas là ou l' on risque de se rattraper.

 

Il a beaucoup plu la veille, sur l'aire de départ, la neige est bien gelée, mais nous trouverons assez vite une couche de neige fraîche, pas très épaisse quand même car il a du pleuvoir très haut.

 

Le départ est un peu plus chaotique dû aux conditions de neige difficiles, quelques pertes de skis, de peaux..etc. Heureusement pour nous de ce côté là ça va.  Premier portage très tôt, je ne vois pas Val, alors que je vois passer mon beau frère... Val arrive finalement, je lui tends l'élastique et nous remontons un peu toujours a pieds. Au rechaussage on se décroche, de toute manière dans le goulet, c'est un peu délicat. Val est un peu en retrait mais doubler n'est pas évident, la plus part du temps c'est en monotrace. Deuxième petit portage, on gagne quelques places mais c'est toujours pas évident de doubler, nous sommes encore plus loin que les autres jours. Val est devant, au rechaussage il est parti un peu plus vite, et moi je vais me vautrer lamentablement dans un passage ou je vais perdre l'adhérence , désolé pour ceux qui étaient derrière !

Je reviens sur Val, et on fini par sortir de ce goulet, je pensais que ça aller continuer un peu vers le col comme d'habitude mais non on a visiblement déjà fait 800m. Petite descente de 60m, repeautage et une montée de 250m, à l'élastique tout de suite, je suis bien motivé et Val fait toujours de son mieux. On ne gagne rien sur les montées mais un peu en descente. Une courte descente avec de la bonne neige ou c'est presque dommage de ne pas trop faire de virages !!

Dernière montée, toujours accroché, on donne ce qui reste et même si c'est pas grand chose on essaye de ne pas se faire distancer plus. Voilà la descente, on engage un peu pour doubler les quelques équipes à portée et on arrive sur l'aire d'arrivée qui se fera à pieds par manque de neige.

On termine 45ème de l'étape ce qui nous fait perdre encore 3 places au général. Donc nous terminons 38ème de cette 26ème Pierra Menta et même 39ème avec les femmes .

 

4 jours de course avec une alternance au niveau du temps, un coup oui, un coup non mais pas d'alternance au niveau de la forme . Forcément déçu du résultat final, ce qui me déçoit le plus c'est d'avoir complètement laché prise le 3ème jour, sinon ce qu'on fait les autres jours c'était ce que nous pouvions avec la forme du moment.

 

En dehors du résultat, cette édition ne restera pas dans les anales pour les parcours, le seul point marquant reste pour moi la performance de Laetitia et Mireia avec un niveau impressionnant. 1 heure d'avance sur les poursuivantes qui ne sont pas débutantes c'est une belle perf mais surtout un temps qui les place en 19ème position au scratch c'est plutôt hallucinant !

 

Coté bilan, aucun souci au niveau matériel, toujours super satisfait des skis Dynafit qui sont très agréables et je peux le confirmer très solides. Au niveau des chaussures Dyna, j'ai maintenant plus d'expérience. J'ai encore des problèmes de confort qui ne sont pas résolus( avec de la NOK généreusement appliquée:o) mais ca c'est propre à chaque personne.

On peut leur reprocher le poids par rapport à ce qui se fait sur le marché mais au niveau de la facilité de manipulation, la fiabilité, l'étanchéité, absolument rien à redire. Peut être pas une chaussure de course pour quelqu'un qui veut être au top légereté mais une excellente chaussure pour la rando performance voir pour les raids. Coté course il faudra attendre l'evo en 2012 qui sera sur la même base que ses concurrents (680g en 27 avec chaussons).

 

Prochaine course ski alp ce we avec les rois mages. Alors bonne récup à tous et RDV à Valfréjus Samedi Matin.

 

Merci à Julien pour la photo.

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 19:22

PierreJ3 1Nouveau jour de pluie. Traditionnellement c'est l'étape du grand Mont mais pas cette fois ci. Ce sera environ 1200m pour la première dont la moitié sur piste, puis environ 400m avec un portage sur une arête, 400m et pour finir environ 400m avec aussi un petit portage. Dans le départ ça va pas mal, c'est la même piste que le premier jour. J'attends val au même endroit pour mettre un coup l'élastique sur le plat mais on ne remontera pas des masses. On essaye quand même de se placer car la deuxième partie est aussi la fin de la deuxième montée du premier jour, donc pas trop de surprise, mais il y a un endroit un peu technique qui peut bouchonner un peu. On fait l'effort, je trace un peu à coté pour doubler un groupe, malheureusement c'est à cet endroit critique que Val perd un ski dans une conversion. Pas de bol, on patientera donc dans cette partie que le bouchon se résorbe. Sur la fin, c'est un peu plus vallonné, mais les peaux bottent donc je décide de les changer. Un peu prétentieux, je pensais revenir plus vite sur Val, mais j'ai mis pas mal de temps. Je recolle quand même avant la bascule. Le temps est pourri, la visibilité pas bonne du tout donc la descente sera prudente. Il y a quand même un peu de monde sur le parcours malgré les conditions. Montée suivante, on passe Greg et François. François est malade donc pas en grande forme. Par contre Ertips est devant mais même à l'élastique on ne revient pas surtout que je botte a nouveau et doit stopper un moment pour racler les skis. On arrive sur le portage ou on doit se longer, on est derrière un groupe et là encore ce sera le bouchon, quelques personnes n'ont visiblement pas trop l'habitude des rocher et du mousquetonnage. On en profite pour faire une petite interview et dire des banalités :o) Je me fait encore stopper par un coureur dans la petite descente avec les peaux, heureusement Val a pu passer avant.  Nouveau passage au col de la forclaz assez animé, avant de basculer sur le lac Tournant. En bas de la descente on recolle à Alain Bellagamba, mais ils vont vite s'éloigner. Ertips est presque hors de vue. Je pense que c'est a peu près là que j'ai perdu la motivation, j'encourage Val, mais je n'ai plus envie de mettre l'élastique... Je me dis que je peux pas et me complaît un peu dans ce petit rythme. On voit descendre Alexis et Francois, Alexis et cyril, Olivier et Philippe.... Dernière montée, on entend de loin les supporters, mais c'est toujours le même petit rythme, dernier portage et c'est la descente, la même que le premier jour. Céline est au sommet, elle est un peu surprise de nous voir si loin... bon on est quand même pas au niveau de ma fille qui m'a dit le premier jour "32ème, c'est pas bien". La descente est plus dure que le premier jour, la neige est moins bonne. On arrive 44ème de l'étape, ce qui nous classe 35ème au Général.  A voir demain pour le dernier jour, mais avec la veste d'aujourd'hui on ne devrait pas avoir froid

 

Merci a Olivier pour les photos. (mis a jour des jours 1 et 2 également)

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 20:11

PierreJ2 1Une météo plus clémente est annoncée mais le départ se fait avec un plafond assez bas. Aujourd'hui le profil est de 80, 810, 510, 570 puis 230m+. La grande montée se fait sur piste. Le premier défocage est comme à son habitude un peu chaotique, mais je retrouve Val au refocage. Val semble mieux sur ce début de course. Pour la première fois, nous sommes avec Laetitia et Miro mais ca ne dure pas longtemps

Au début le rythme est honorable, mais il y a des parties un peu raides et ça fait chauffer les cuisses. Je temporise un peu pour que Val recolle, au bout d'un moment je lui tends quand même l'élastique pour éviter d'avoir à me retourner mais je sens que je ne peux pas tirer. On arrive tant bien que mal au sommet du télésiège et on bascule de l'autre coté. Il a neigé dans la nuit. La neige est poudreuse, et surtout le temps est dégagé c'est maintenant un beau ciel bleu qui nous accompagne. Dans la montée suivante, qui mène à l'épaule du Dard, je tends rapidement l'élastique à Val mais je vois bien que je suis limite et il ne sera pas trop tendu. La fin est en portage ce qui permet de casser un peu le rythme. Au sommet, nous rebasculons du coté des pistes, mais versant soleil, la neige est moins bonne elle transforme déjà. Nous réalisons quand même des descentes assez rapides. Sur la montée suivante plus question d'élastique, je suis encore devant mais pas au mieux, nous voyons Cyril et Alexis s'éloigner. L'équipe d'Ertips qui nous a passé hier aussi. On limite quand même les dégâts, et dans la descente suivante, nous reprendrons un peu de terrain, on double Greg qui a chuté, et on reviens au contact de Maxime Leger et Julien Brottet. La dernière montée sera tendu pour moi, Val est devant car j'ai perdu un ski sur le début, je m'accroche mais les crampes arrivent pendant les conversions, heureusement un petit bout de plat me permet de récupérer jusqu'au sommet ou beaucoup de supporter attendent les coureurs, on retrouve l'ambiance de la Pierre. Sur la descente finale, on va doubler Julien et Maxime en ski puis sur le portage "sanglier" en descente dans la forêt on passe deux nouvelles équipes dont Alexis Traub et François Daene. On ne verra pas Cyril et Alexis qui doivent nous prendre dans les 3 mins aujourd'hui.
On passe la ligne d'arrivée en prenant le bon chemin cette fois et nous restons 32ème au général, Cyril et Alexis gagne deux places. Le classement est toujours serré, nous pouvons gagner 2-3 places mais derrière il a surtout 5-6 équipes dans un mouchoir de poche. On verra bien pour la suite.

A demain...

Repost 0
Published by Ludo - dans Ski alp
commenter cet article